Me revoilà pour te faire partager mes débuts de jeune maman et te donner des nouvelles de mon petit cœur qui a 6 semaines aujourd’hui, que ça passe vite !

    – Mon retour à la maison : je suis sortie de la maternité le 30 avril 2014,  soit 3 jours après mon accouchement,  hé oui c’est rapide mais en même temps j’étais tellement pressée de rentrer avec ma nouvelle petite famille que ça ne m’a pas vraiment gênée.  Le seul point négatif à mes yeux c’est que l’hôpital avait tellement besoin de lits (la pleine lune a bien fonctionné il y a eu beaucoup d’accouchements dans la nuit du 30 avril 2014), que la pédiatre nous a laissé sortir alors que mon Mini-sumo avait un début de jaunisse (je l’ai appris bien plus tard) et continuait à perdre du poids… j’étais persuadée qu’ils devaient garder maman et bébé tant que ce dernier n’avait pas repris de poids (c’est normal que bébé perde du poids juste après la naissance mais normalement ça ne dure pas et bébé reprend vite du poids pour finir par dépasser son poids de naissance).

Je suis donc rentrée chez moi avec le papa et notre merveille en ayant des inquiétudes plein la tête ! Heureusement,  la sécurité sociale propose un suivi par une sage femme dès la sortie de l’hôpital,  souvent le lendemain, pour examiner maman et bébé.  Une personne de la sécurité sociale est donc venue lors de mon séjour pour savoir si ça m’intéressait et si je connaissais déjà une sage femme. Ayant été en MAP avec un monitoring à domicile une fois par semaine,  j’avais déjà des liens avec une sage femme avec laquelle je suis vraiment à l’aise et ça c’est important ! J’ai donc donné son nom et dans l’après-midi je recevais un texto pour me dire qu’elle passerait le 1er mai au matin, ça a donc été rapide et je n’ai rien eu à faire.

Autant te dire qu’en l’espace d’une après-midi seule chez moi j’avais déjà une multitude de questions : Qu’est ce que je dois faire s’il continue à perdre du poids ? Qu’est ce que je peux faire pour soulager ses coliques ?  Il se réveille souvent en sursaut c’est dû à quoi ? Le soir on a l’impression qu’il est très rouge pourtant il n’a pas de fièvre et n’a pas chaud comment ça se fait ?…

Ma sage femme a répondu à toutes mes questions, m’a écouté et ça c’est important et rassurant surtout. Néanmoins le bilan de cette première visite n’était pas forcément bon puisque mon Mini-sumo perdait toujours du poids alors qu’il finissait bien ses biberons et elle nous a confirmé qu’il avait un début de jaunisse, d’où notre impression qu’il était très rouge le soir. Elle nous a donc conseillé d’exposer bébé à la lumière du jour lorsqu’il fait par exemple la sieste le matin ou l’après-midi (pas d’exposition directe au soleil, le mettre en direction de la lumière sur le canapé ou autre suffit largement et ceci même les jours ou il fait gris, ce qui est important c’est la luminosité) et de proposer le biberon à la demande, ce que nous avons fait. Pour notre plus grand soulagement ça a porté ses fruits puisqu’à la 2ème visite  du 3 mai 2014, mon loulou avait enfin repris du poids et la jaunisse était partie !

A savoir, deux visites de la sage femme à domicile sont prises en charge par la sécurité sociale après l’accouchement, personnellement après ses deux visites, ma sage femme est venue deux autres fois (j’ai payé le prix d’une consultation de 23 €) afin de contrôler le poids de mon loulou et ça m’a notamment permis de poser toutes mes questions et d’avoir une démonstration en directe pour l’écharpe de portage.

 – L’épisode des coliques : depuis sa naissance, mon petit cœur souffrait de coliques, comme la majorité des nourrissons, nous nous sommes donc vite trouvés désemparés face à la douleur de notre tout petit que nous tentions tant bien que mal de soulager mais qui malgré de nombreuses techniques qui marchent dans la majeure partie des cas ne marchaient pas lors des grosses crises de pleurs qui durent 2h, 3h voire plus… Sur conseil de la sage femme nous avons donc tout tenté : lait anti-coliques Gallia, biberons anti-coliques Avent, position grenouille ventre contre ventre contre maman/papa, bouillotte chaude sur le ventre, massage du ventre dans le sens des aiguilles d’une montre, ramener les petites gambettes de bébé sur son ventre pour l’aider à avoir des gazs… Les deux seules choses qui ont marché avec notre loulou c’est la position grenouille ventre contre ventre contre maman/papa et surtout dans l’écharpe de portage et le fait de lui ramener ses petites gambettes sur son ventre pour l’aider à avoir des gazs. Il y avait aussi du mieux avec le lait jusqu’au moment où il a été énormément constipé d’où des nouvelles crises de pleurs, nous avons donc changé de lait pour le Galliagest; Et là miracle, plus de constipation et presque plus de coliques nous commencions à revivre…

 – L’épisode des reflux : vous le constaterez par vous même, il ne faut jamais crier victoire trop vite ! De jours en jours, mon Mini-sumo avait de plus en plus de reflux y compris plus de 4h après son biberon, il salivait beaucoup, se jetait régulièrement la tête en arrière, se raclait la gorge, avait toujours cette envie de téter et la bouche ouverte (un peu comme un bébé oiseau qui attend sa nourriture 🙂 et surtout de nouveau des grosses crises de pleurs, on sentait qu’il avait vraiment mal… Nous sommes donc allés aux urgences pédiatriques car il hurlait depuis plus de 4h, nous avions tout essayé et face à l’inquiétude qui grandissait nous avons préféré consulter. Résultat, notre loulou souffre d’un RGO (reflux gastro œsophagien) qui touche là encore beaucoup de nourrissons, la pédiatre nous a donc conseillé de changer de lait pour un lait AR. Nous avons donc opté pour le lait Gallia AR à la caroube et là désastre… notre loulou ne supporte pas du tout la caroube, il avait une diarrhée d’enfer, les boyaux qui se tordaient et le retour des coliques en plus des reflux que du bonheur ! Sur conseil de ma sage femme (hé oui qu’est ce que je l’aime cette femme avec ses bons conseils lol), nous sommes passés au lait Nidal AR qui n’est pas à la caroube mais à l’amidon de maïs et depuis c’est le paradis…

Il a encore quelques tous petits reflux mais très rares (merci le nouveau lait et le polysilane) et après certains biberons il se tortille encore un peu donc là c’est la guerre car bébé étant très tonique, il faut bien le tenir et encore parfois ça ne suffit pas et on se prend un petit coup de poing dans le nez mais tout ça ne dure qu’une dizaine de minutes alors qu’avant ça se comptait en heures !

     – L’attaque de la dermatite : enfin notre dernière péripétie est arrivée cette semaine… depuis 2 semaines, Mon mini-sumo commençait à avoir des petits boutons, ça a commencé par les joues donc je ne suis pas inquiétée car mon premier réflexe a été de penser à l’acné du nourrisson qui survient généralement quand bébé a un mois (ce qui était le cas de mon loulou) et part tout seul. Lors de la visite du 1er mois, le médecin nous a d’ailleurs confirmé qu’il s’agissait d’acné du nourrisson et que ce n’était pas grave. A l’occasion de cette visite, mon petit guerrier a eu son premier vaccin, le BCG, et n’a même pas pleuré il a juste serré mon petit doigt avec sa petite mimine ! Qu’est ce que j’étais fière 🙂

Puis les boutons se sont propagés jusqu’aux oreilles, au cuir chevelu, au cou, à la poitrine et à l’ensemble du visage et là j’ai commencé à m’inquiéter surtout que cela ressemblait de plus en plus à des plaques. Mon médecin n’étant pas disponible avant deux semaines et l’inquiétude grandissant de plus en plus, j’ai consulté ma sage femme qui m’a dit que c’était de l’eczéma et m’a prescrit des crèmes. Malheureusement au bout de la première application c’était pire, il était encore plus rouge ! J’ai donc décidé de trouver un pédiatre en urgence et réussit à obtenir un rendez-vous le lendemain matin. Plutôt fière de moi car je sentais bien que ce n’était pas normal malgré l’avis de mon entourage qui continuait à dire que ce n’était rien…

Hé ben mon instinct maternel ne m’a pas trompé, le rendez-vous a révélé que mon petit amour souffrait d’une mycose et plus précisément d’une dermatite qui si elle n’est pas rapidement soignée se propage à tout le corps, ce qui s’est avéré vrai puisque mon loulou ayant tendance à rapidement porter ses mains à son visage quand il s’énerve en a maintenant sur les mains aussi ! La pédiatre m’a donc prescrit deux crèmes à alterner dont une sur ordonnance que j’applique depuis 3 jours et il ne reste presque plus rien, quel soulagement ! J’espère par contre que ça ne reviendra pas.

La leçon du jour c’est de toujours écouter son instinct maternel 🙂

            – Le bilan des 5 premières semaines : mon petit cœur va bien, il pèse 4,810 kg et mesure 56 cm, il met déjà du 3 mois et selon les marques de vêtements certains 3 mois sont déjà justes -_- Il est très tonique depuis sa naissance donc il faut suivre et surtout bien le tenir. Il est de plus en plus intéressé par le monde qui l’entoure, commence à s’intéresser à son mobile ou à l’arche de son transat et gazouille pendant des heures, c’est vraiment trop mignon ! ça nous permet aussi de pouvoir avoir des moments à nous et de ne plus l’avoir dans les bras 24h sur 24h comme au début. Il commence aussi à sourire de façon franche et maîtrisée, des sourires qui nous sont adressés lorsqu’on s’occupe de lui ou qu’on lui fait des grimaces, rien à voir avec les sourires réflexes du début. Lui qui hurlait à ses premiers jours de vie dans le bain adore désormais ça, c’est le moment détente du jour qu’on aime partager tous les trois et qui débouche sur un petit massage de bébé avant de le rhabiller et ça aussi il adore surtout lorsque je lui masse les pieds lol

Et depuis une semaine il fait une nuit complète un jour sur deux, ça fait donc 3 nuits complètes à ce jour,  qu’est ce que ça fait du bien ! On espère que bientôt il fera ça toutes les nuits !

Tu l’auras compris, j’apprends tous les jours de mon rôle de maman et commence enfin à connaître par cœur mon bébé et ses réactions et ça c’est juste génial !

Désolée pour le pavé, j’essayerai de vous donner des news un peu plus souvent pour éviter les romans mais avec bébé le temps passe tellement vite que ce n’est pas évident. Surtout qu’en parallèle, nous réceptionnons notre nouvel appartement mercredi prochain et entre les travaux, le choix de la cuisine et la préparation du déménagement ça occupe 😉

Je vous aurai bien mis une photo de ma merveille mais mon mari est contre et ne veut pas de photos de son fils sur internet et au final je trouve que c’est une décision assez sage, du coup je vous mets son pied à sa naissance, c’est mieux que rien 😛

DSC_0087