Le temps des mouchoirs a sonné… après presque 4 mois exclusivement avec mon Mini-sumo, il est temps de retrouver le chemin du boulot et pour mon PiouPiou celui de la crèche (hé oui après avoir trouvé une nounou et suite à un désistement nous avons obtenu le Saint Graal, une place en crèche ! Autant dire que financièrement il n’y a pas photo on a opté pour la crèche), un nouvel épisode à sensations pour nous deux.

images (2)

En ce moment je suis dans une phase assez spéciale, plus les jours passent et plus j’angoisse et ça pour tout. D’abord pour la reprise du boulot, pour celles qui ont suivi j’ai été arrêtée à 4 mois et demi de grossesse suite à une hospitalisation et à une grossesse particulière, alors retourner au travail après 9 mois d’absence c’est comme tout recommencer à zéro, comme une première journée d’école et ça ça me fout les jetons, j’en cauchemarde même la nuit !

Ensuite j’angoisse pour la rentrée de mon Mini-sumo à la crèche, je ne pense pas être la première à passer par là ni la dernière mais ça n’enlève rien à mon angoisse. Parce que oui j’ai peur de cette séparation, peur qu’il boude le soir quand je fais le chercher alors que j’ai déjà les boules de devoir l’y laisser, peur que les professionnelles de la crèche s’en occupent mal (oui ce n’est plus la raison qui parle mais le cœur…) parce que seule une maman connaît son enfant et ses réactions par cœur, peur qu’elles le laissent pleurer en pensant que c’est de la comédie alors qu’il souffre (RGO sévère), qu’elles n’aillent pas lui enlever son doudou du visage une fois qu’il est endormi, qu’elles oublient son médicament…

Je suis bien consciente que ce sont des professionnelles qui ont l’habitude, que mon Mini-sumo va bien s’adapter à la crèche vu qu’il est très sociable et a un caractère facile et que la séparation est sans doute plus difficile à avaler pour moi que pour lui et que de toute façon il faut bien reprendre donc pas le choix mais la raison ne l’emporte pas face à mes réflexes maman louve.

Heureusement, il y a une période d’adaptation (peut-être même plus une adaptation pour maman que pour bébé !) que nous allons commencé dès ce lundi 25 août 2014, j’ai hâte ça va me permettre de pouvoir poser toutes les questions qui ma taraudent, d’être rassurée si cette adaptation se passe bien…

Bon par contre mon passe temps de cette semaine, c’est de préparer les étiquettes pour marquer les affaires de Mini-sumo et ça je déteste lol Je crois que c’est le truc de maman que je déteste le plus pour l’instant surtout que je ne pense pas avoir choisi la méthode la plus simple. Ma grand-mère ayant des étiquettes thermocollantes dans ses tiroirs elle me les a gentiment données donc autant s’en servir. Oui sauf qu’en une heure de temps, je n’ai fait que 13 étiquettes et il m’en faut environ une cinquantaine Clap/Clap ! A force de jouer avec la réglette pour écrire correctement le nom et le prénom de Mini-sumo sur le tissu j’ai l’impression d’être retournée à l’école et le pire c’est qu’hier soir j’ai eu une grande révélation : « Oh non je pensais être tranquille quand j’aurais fini mais en fait faudra que je recommence dès qu’il va grandir et que ses vêtements n’iront plus 🙁 » et là ça m’a mis un coup de massue derrière les oreilles ! Je pense par contre que pour la prochaine fois, je trouverai une autre méthode parce que là ça me gonfle trop.

 Si toi aussi l’heure de la séparation et de la rentrée à la crèche a bientôt sonné, ce post est fait pour toi 😛 Dans quel état d’esprit es-tu ? Suis-je la seule en mode c’est la fin du monde, comment je vais m’en remettre ?

Pour celles qui sont déjà passées par cette étape, comment l’avez-vous vécu ?