Après deux semaines de vacances en famille et une semaine à se faire cajoler chez mamie et papi, Adrien a dû reprendre le chemin de la crèche lundi.

RENTREE-DES-CLASSES-2

Histoire d’être organisée (oui oui ça m’arrive), j’avais commencé à préparer ses affaires une semaine avant, soit :

  • 3 tototes avec son nom (hé oui, étiqueter ses affaires tu devras, si ton petit en communauté va !);
  • des vêtements de rechange (bodys, pantalons, shorts, t-shirts, chaussettes…) à son nom ;
  • un tube de crème solaire à son nom ;
  • un chapeau à son nom ;
  • une boîte de sérum physiologique à son nom ;
  • une crème mythosyl à son nom ;
  • une paire de chaussons à son nom ;
  • un doudou à son nom ;

Bon, je vais être honnête, ça ne m’a pas empêché le jour J d’oublier le doudou qui doit rester à la crèche toute l’année… Heureusement pour Adrien, le personnel de la crèche et moi, j’en ai toujours un au cas ou dans ma voiture => Super Mum 🙂

Cette année contrairement à l’année dernière, j’ai certes eu un petit pincement au cœur (maman poule oblige !) mais j’étais plutôt rassurée, confiante et surtout fière de mon tout petit qui n’est finalement plus si petit que ça et rentre dans la section des moyens (ça en jette hein !).

Rassurée parce que même si Adrien change de section, il connaît le personnel de la crèche et a retrouvé ses copains et copines de l’année dernière.

Confiante parce qu’il s’adapte vite et est très sociable, j’envisageais donc une rentrée en douceur.

Autant dire que mes espoirs ont été amplement dépassés, Adrien a retrouvé ses marques dès que nous avons passé le portail de la crèche et s’est directement dirigé dans la voiture en bois (sa voiture préférée, il allait déjà dedans de temps en temps l’année dernière quand ils n’étaient plus nombreux le soir et que les bébés allaient rejoindre les moyens et les grands) de la section des moyens. Après quelques minutes alors que je mettais ses affaires dans son nouveau casier, il m’a enfin regardée pour me faire un coucou magistral le sourire aux lèvres !

Le message est passé, je lui ai fait un énorme bisou et suis partie au travail rassurée et me sentant vraiment chanceuse sur ce coup là ! Finalement la rentrée dans tous les cas, qu’elle se se passe bien ou pas pour les enfants, c’est surtout dur pour les parents (petit pincement au cœur assuré, déconcentration au travail, angoisse et j’en passe) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *