Ce n’est plus un secret pour personne, j’aime tester des choses et surtout j’aime les activités manuelles. Ça faisait donc un petit moment qu’en passant dans les magasins tels que Cultura, je louchais sur le bonnet Top This en me disant qu’il faudrait que je me lance.

J’ai donc fini par craquer et je me suis lancée dans l’aventure début janvier en me disant qu’il fallait que je m’active pour qu’Adrien ait quand même le temps de le mettre (finalement quand on voit la météo du moment j’aurais pu prendre mon temps 🙂

L’idée est plutôt sympa, ça permet de tricoter un bonnet plutôt fun pour enfant et il y a le choix entre plusieurs modèles. Il y a quand même un côté un peu « cucu » mais bon si je ne peux pas me permettre de lui mettre un bonnet ours sur la tête à 2 ans c’est pas quand il aura 20 ans que je pourrais le faire !

Mon choix s’est donc arrêté sur le modèle ours bleu, ayant très peu fait de tricot la mission me semblait impossible, surtout que les explications figurant au dos du papier entourant la laine sont concises et ressemblent à une langue étrangère pour les novices du tricot.

bonnet top this ours blancIMG_0620

J’ai donc décidé d’emmener le tout chez ma belle-mère (la spécialiste du tricot) pour qu’elle me déchiffre le « langage tricot » et j’ai commencé. J’ai été agréablement surprise, une fois qu’on a compris le truc tricoter c’est finalement pas si dur et j’étais toute fière de voir mon chef d’oeuvre avancer… à tel point que je l’ai fini en moins d’une semaine.

IMG_0619

Adrien adore son bonnet et passe son temps à jouer avec la tête d’ours. Je suis contente de mettre lancée dans l’aventure Top This. Le seul point négatif que je pourrais relever c’est que le bonnet taille petit, les mesures sont données pour deux tailles de bonnet différentes (une un peu plus grande que l’autre), j’ai pris la plus grande et Adrien n’a malheureusement pas pu mettre le bonnet très longtemps, il est vite devenu petit alors qu’il n’a pourtant pas une grosse tête.