Le lit bébé commençait à être étroit pour Adrien qui du haut de ses 27 mois ne pouvait plus faire l’étoile de mer tranquille (et ça c’est sacré dans la famille, je suis moi même une experte en la matière)… On a donc décidé de mettre le lit bébé au placard (enfin façon de parler parce qu’en fait il est déjà dans notre chambre pour servir pour Numérobis d’ici quelques mois) et de passer au fameux lit enfant youhou^^

On aurait pu changer plus tôt, au départ on c’était fixé la limite des 2 ans sauf qu’entre le budget (franchement quand j’ai additionné la totalité des dépenses entre le lit, le matelas, l’alèse, la housse de couette, l’oreiller, la couette et le lit, j’étais loin de me douter que ça allait nous coûter aussi cher et pourtant on eu la chance de profiter des soldes et au minimum de 25% sur chaque article ! Plus c’est petit plus c’est cher !) et le fait que le besoin ne se soit pas fait sentir de façon pressante, on a pas respecté ce timing. Pour le coup contrairement à certains enfants, Adrien n’a jamais ressenti le besoin d’escalader les barreaux pour aller jouer ou vivre sa vie et lui et son lit c’est une sacré histoire d’amour (on se demande de qui il tient ahahahah) du coup on a un peu retardé la chose et peut être qu’inconsciemment on était aussi trop ancrés dans nos habitudes et que c’était plus simple de faire comme avant.

Tout mon entourage ma dépeint le changement de lit comme l’épreuve du siècle, entre les « tu vas voir il va se lever tout le temps… vous ne serez jamais tranquilles même la nuit »,  « il va mal dormir, il lui faudra un temps d’adaptation », « ça va être un sacré changement pour lui observe le bien pour voir s’il n’est pas trop stressé » et j’en passe, je n’étais pas trop sereine quand on s’est lancé et que Papa Geek a commencé à monter le lit.

Il y a pas à dire peu importe le sujet, les conseils ou expériences de l’entourage c’est bien pour le partage et apprendre mais ça peut aussi vite avoir un effet néfaste et rendre la chose complètement stressante alors que finalement chaque enfant est différent et aura sa propre manière d’interpréter le changement.

J’ai donc branché mes trois neurones (oui oui ça m’arrive) pour réfléchir à la façon d’aborder la chose et me suis dit qu’il fallait que je le fasse participer et que je lui en parle le plus tôt possible pour qu’il soit content du passage au lit de « presque grand » (on a pris un lit évolutif et pour l’instant il est en mode 90 par 140 cm). J’ai commencé à lui en parler 2-3 semaines avant de commander le lit, je lui ai montré les photos du lit en lui demandant si ça lui plaisait, s’il était content, je lui ai expliqué qu’il allait avoir un lit de « presque grand » comme papa et maman et qu’il aurait plus de place pour faire dodo. Quand on a reçu au fur et à mesure, le matelas, les draps puis le lit, il était excité comme une puce et le Jour J il a aidé Papa Geek a bricolé (même si ce dernier n’a pas eu la même impression :))

Une fois le lit monté, j’ai à peine eu le temps de mettre l’alèse et le drap housse (je voulais vous faire une belle photo mais raté) qu’Adrien était déjà en train de faire l’andouille dans son lit… je me suis dit cool plutôt pas mal comme réaction. Arrive le moment fatidique de la première nuit dans le lit de « presque grand », le stress monte, on fait notre petit rituel du soir (lecture des histoires avec câlin) et hop au dodo. Bah autant dire que ça a marché mieux que tous les scénarios que j’aurais pu imaginer, il a filé direct dans son lit sans rechigner et s’est endormi en 2 secondes. Le lendemain matin est arrivé et là je me dis ça se trouve il va venir nous réveiller ça serait marrant (enfin s’il ne tombe pas du lit en descendant vu qu’il n’a pas l’habitude… on sent la maman louve qui reprend le dessus) sauf que non, il a gardé son habitude de chouiner pour nous faire savoir qu’il était réveillé et attendait bien sagement dans son lit.

Une photo avant prise peu de temps après le déménagement, Adrien avait 3 mois du coup sa chambre n’était pas totalement finie et on avait pas encore baissé le sommier du lit jusqu’en bas :

IMG_4258

Et les photos après :

IMG_0899

IMG_0905IMG_0911

Il fait même le ménage vu que je ne le fais apparemment pas assez bien ahahahah :

IMG_0929

Le lit bébé désormais dans notre chambre pour Numérobis :

IMG_0898

Depuis, 10 jours sont passés et le bilan est plus que positif, notre fils est amoureux de son lit, dès qu’on dit les mots « sieste » ou « au dodo », il court dans son lit le sourire aux lèvres, il y monte même la journée pour y jouer… Il est tout fier d’avoir un lit de « presque grand » et je suis fière de lui, il s’est adapté au changement comme un chef, encore une grande étape dans sa vie d’enfant franchie avec succès <3

Et toi comment s’est passé ce changement ?

6 comments on “L’épreuve du lit… le passage du lit bébé au lit enfant”

  1. Nous, on a choisi d’y aller progressivement en enlevant un côté du petit lit, ms il n’avait que 18 mois … c’est que le deuxième allait bientôt arriver …
    Il a tout de suite apprécié de pouvoir se (re)lever pour jouer et très vite sur se gérer au niveau des couchers. On a juste bricolé une sécurité après quelques chutes. Et dans quelques mois, il donnera le lit à barreaux à son petit frère au profit d’un « vrai » lit de grand 😉
    Donc pour l’instant pas plus de perturbations que ça ^^

    • C’est une très bonne idée pour faire une transition et que le changement soit moins radical, dans quelques temps il pourra apprécier son lit de grand 🙂

  2. Il peut être fier! C’est un sacré cap! Nous on en est pas là du tout mais je réfléchis déja a un lit plus évolutif car dès que petite ogresse va se mettre debout dans son lit vintage ça ne va plus le faire

    • Oui on est super contents ! Tu as raison de déjà y réfléchir, ça permet de s’organiser, j’avais repéré le lit depuis plus de 8 mois 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *