Ce matin mon premier bébé, mon Adrien, est entré en petite section de maternelle et ça ça me chamboule plus que ça ne le devrait

Pourquoi ? Ce n’est pas le premier ni le dernier à passer par là, de nombreux enfants ont rejoint les bans de l’école hier et on a déjà bénéficié d’une journée supplémentaire par rapport à d’autres, je devrais m’en réjouir !

Pourtant depuis hier soir, j’ai le cœur lourd, parce que cette rentrée en première annee de maternelle n’est pas si anodine que ça. Cela me fait réellement prendre conscience que mon bébé est désormais un petit garçon qui fait ses propres choix, a ses propres interrogations, des goûts bien définis et un caractère bien trempé. Bien sûr je m’en étais rendu compte avant mais là ça rend les choses plus concrètes.

C’est aussi la fin de nos moments rien qu’à nous, ces petits moments qu’on prend le temps de savourer loin de la routine habituelle Métro/boulot/dodo,  en gros la fin de mon congé parental et ça ça me fait peur. Bien sûr qu’on aura d’autres moments, je trouverais toujours du temps pour mes enfants mais autant être sincère ça sera surtout le week-end ou la soirée lorsque je serais en télétravail. Pour le reste, il ne faut pas se leurrer avec autant de transport pour aller et rentrer du boulot,  quand je rentrerais mes enfants seront déjà couchés… J’espère ne pas trop mal vivre ça mais je pense que je n’y couperais pas et de toute façon on fait comme on peut, quand on a pas le choix c’est comme ça.

Pour lui aussi c’est un sacré changement, il a pris l’habitude que je sois là, à ses côtés en permanence depuis mon congé parental et là chacun va suivre son chemin : l’ecole, la nounou et le travail et les choses vont changer pour tout le monde.

Je l’appréhendai ce congé parental, j’avais peur de ne pas assurer, de ne pas m’en sortir avec mes 2 enfants en bas âge (bizarre pour une maman hein… non finalement pas tant que ça !), de trouver le temps trop long et finalement j’ai apprécié cette parenthèse dans ma vie professionnelle qui m’a permise d’être davantage aux côtés de mes enfants. Ça n’a pas été facile tous les jours, j’ai régulièrement eu envie d’être sur une île déserte où d’appeler Papa Geek et de lui dire de rappliquer de suite parce que je n’en pouvais plus. Mais a côté de ça, je n’ai pas loupé une miette des progrès et changements de mes enfants, j’ai eu des câlins quotidiens, des moments de fous rire partagés, des moments de fierté et je peux dire que ça en valait la peine, je ne regrette rien. J‘ai tout simplement peur maintenant de passer à côté de tout le reste en reprenant une routine bien définie… à suivre !

La rentrée d’Adrien s’est dans l’ensemble bien passée : déjà il etait content et pressé d’y aller donc ça c’était cool, il a commencé à pleurer un peu devant les portes manteaux quand on a dû chercher le sien et que tous les grands passaient derrière dans le couloir. C’est vrai que ça faisait un bruit monstre et je pense que c’est ça qui l’a un peu paniqué. Il a été accueilli par sa maîtresse qui lui a collé une petite étiquette avec son prénom et nous sommes rentrés ensemble dans sa classe (Papa Geek et Hugo nous ont ensuite rejoint). Nous avons fait parti des premiers à arriver et avons été nous mettre à la table des constructions, Adrien a pu jouer un peu (son frère voulait d’ailleurs jouer aussi) et au fur et à mesure les enfants sont arrivés avec leurs parents ou sans. En regardant un peu autour de moi, j’ai pu constater que le nombre d’enfants à l’aise qui fait sa petite vie tranquille se compte sur les doigts de la main, beaucoup d’enfants ont pleuré, d’autres ont fait des crises en se roulant par terre et c’est à ce moment là qu’Adrien s’est remis à pleurer juste au moment où j’allais y aller. Je suis restée lui faire un câlin,  le rassurer, lui expliquer et il s’est calmé, quand je me suis retournée j’étais la seule maman, il était temps d’y aller… Sarah sa maîtresse est venu le voir et lui a fait un calin et je suis partie.

Je pensais sérieusement pleurer et finalement même pas ! Bon en même temps, il y avait déjà assez d’enfants qui pleuraient pas besoin que les mamans en rajoutent une couche 🙂 Il est entre de bonnes mains, sa maîtresse est douce et gentille et c’est celle que je voulais donc c’est parfait ! Il a en plus la chance de faire une rentrée cool,  pendant 2 jours il n’y va que le matin puis après on rajoute la cantine et la sieste. Il n’ira au post scolaire qu’a compter de ma reprise le 18. Si j’avais bossé, il aurait dû dès le premier jour y aller de 7h45 à 18h30 et serait passé par toutes les étapes. Encore un avantage de la fin de mon congé parental,  une rentrée en douceur ❤

Une nouvelle aventure qui commence youhou !  J’attends avec impatience d’aller le chercher pour avoir ses premières impressions 🙂

La prochaine étape c’est la rentrée d’Hugo chez la nounou lundi prochain, je sens que mon cœur va encore morfler 😂 pas si facile d’être maman ❤️

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *