Hey hey me revoilà pour te parler des fameux cours de préparation à la naissance. Oui oui le truc qui te fait complètement flipper quand tu attends ton premier enfant parce que tu crois encore qu’il va sortir sans douleurs comme par magie… contractions, modification du col, dépassement de terme, péridurale quésako NONNNNN

IMG_1062

Bon après autant être franche, c’est mon deuxième bébé mais ça me fait toujours autant flipper, ces cours rendent l’accouchement beaucoup plus concret (hé oui ça se rapproche !) et franchement après mon premier accouchement, bah j’aimerais bien moi aussi qu’il sorte en claquant des doigts à la façon ma sorcière bien aimée (tu vois le genre sauf qu’elle elle bougeait son nez mais ça je ne sais pas faire !) mais apparemment c’est toujours pas possible comme méthode d’accouchement BOUHHHHH

J’ai longtemps débattu avec moi même pour savoir s’il était indispensable ou pas que je m’inscrive à des cours de préparation à la naissance alors que j’en ai déjà suivi pour Adrien, tellement débattu que je me suis retrouvée presque au début du 7ème mois sans avoir pris de décision. Pour Adrien, j’ai une une préparation classique avec des cours ou j’étais toute seule et je n’ai pas vraiment choisi puisque j’ai pris la seule sage femme qui habitait derrière chez moi et qui m’évitait trop d’effort pour aller et revenir des séances vu que j’étais en MAP et en alitement strict.

Du coup, quitte à refaire des séances, j’avais envie de changer, d’aborder les choses sous un regard différent mais de les aborder quand même parce qu’avec le temps on oublie pas mal de choses et vu que chaque grossesse, chaque femme et chaque accouchement est différent autant anticiper toutes les éventualités (j’aime anticiper si tu me suis depuis longtemps tu dois le savoir 🙂

Je me suis donc lancée sur la toile à la recherche des sages femmes pratiquant aux environs de chez moi et des spécialités qu’elles pratiquaient, j’ai de suite été attirée par l’haptonomie ou le yoga sauf que les cours étaient minimum à 30 minutes de chez moi et pour l’haptonomie bah il faut le papa c’est un peu le but du jeu, sauf que Papa Geek travaille et ne peut pas forcément être présent aux horaires ou les cours sont dispensés. Après avoir rayé la moitié des sages femmes de ma liste, j’ai encore pris le temps de la réflexion et me suis finalement dit qu’il serait beaucoup plus simple de prendre une sage femme pas loin de chez moi (c’est les vacances à la crèche donc j’ai Adrien avec moi toute la journée et faut que je trouve quelqu’un pour le garder pour chaque cours donc autant diminuer le temps de trajet et mon temps d’absence), que je connais déjà et avec qui le courant était carrément bien passé. J’ai donc appelé celle qui m’a suivie à domicile pour ma MAP puis en post accouchement et qui a toujours été de bons conseils. Son cabinet est à 5 minutes de chez moi en voiture et sa préparation à la naissance est axée sur les exercices de respiration, de ballons pour faciliter la descente de bébé (méthode dite de gasquet), choses que je n’ai absolument pas vu pour mon premier et qui vu mon premier accouchement restent pour moi les points essentiels à voir pour ce second accouchement.

Je suis donc allée à mon entretien prénatal la semaine dernière afin de discuter de mes attentes, questions pour ce second accouchement et on a décidé de supprimer deux cours qui sont une redite totale de ce que j’ai déjà vu pour Adrien. Mon premier cours a eu lieu mardi dernier, il a duré une bonne heure et quart et était sur le thème suivant « la fin de grossesse, grave ou pas grave ? », en gros ça parle des contractions, des modifications du col, de quand consulter en urgence à la maternité, du terme et du dépassement de terme et de la préparation de la valise de maternité.

Autant dire que j’en suis ressortie très satisfaite, le cours était partagé avec une autre maman ce qui permet de favoriser les échanges et ça c’est vraiment sympa et surtout c’était concret, des exemples adaptés à la vie de tous les jours, des conseils utiles et qui se veulent rassurants et surtout ça fait du bien de revoir certaines notions comme tous les cas dans lesquels partir en urgence à la maternité. J’ai aussi appris de nouvelles choses, comme le prélèvement vaginal effectué au 8ème mois de grossesse pour chercher un éventuel streptocoque B chez la maman et le traiter via une injection d’antibiotiques le jour J pour éviter tout risque pour bébé (d’ailleurs point nouveau, on avait pas aborder ça avec l’autre sage femme pour ma 1ère grossesse et je n’ai pas le souvenir d’avoir eu ce fameux prélèvement vaginal…).

Le prochain cours est la semaine prochaine avec Papa Geek qui va se libérer pour m’accompagner puisque c’est un thème important pour papa aussi qui peut avoir un rôle actif avec la démonstration de positions et massages avec papa pour gérer le travail. Je reviendrais t’en dire des nouvelles mais je suis sûre que ça va me plaire !

Finalement pour moi, cette deuxième version des cours de préparation à la naissance est vraiment utile et indispensable parce que ça m’apprend à gérer mon stress et mon appréhension de l’accouchement. Je vis cette seconde grossesse beaucoup plus sereinement que pour la première, je vais bien, Numérobis aussi, du coup je me sens très épanouie et je profite de chaque instant mais l’accouchement c’est autre chose ! Oui j’ai déjà accouché une première fois mais dans certaines conditions et d’une certaine façon et je sais très bien que mon second accouchement sera différent du premier. Du coup, je n’ai pas les mêmes appréhensions ou craintes qu’une future maman qui attend son premier enfant, mais je vais être honnête, j’en ai quand même ! Je n’ai pas peur de l’inconnu puisque je sais ce que ça fait d’accoucher mais j’ai des craintes autres, par ex : j’espère pouvoir accoucher par voie basse comme pour Adrien, la césarienne me fait peur, j’aimerai pouvoir retarder la pose de la péridurale avec des exercices de ballons et de gestion de la douleur (pour Adrien la pose de péridurale a stoppé le travail), j’aimerai avoir une péridurale qui fonctionne, l’hémorragie me trotte dans la tête aussi…

Et toi as-tu également suivi de nouveau des cours de préparation à la naissance pour ton second, troisième… enfant ?