FullSizeRender (3)

On se demande souvent quoi faire des vêtements de bébé/enfant qui hantent nos placards et s’accumulent au fur et à mesure. Pour Adrien je me suis retrouvée avec une multitude de vêtements dont certains qu’il n’a jamais eu l’occasion de mettre, entre ma fièvre acheteuse (hé oui premier enfant oblige après on se calme un peu !) et la multitude de cadeaux de naissance, il n’avait pas les fesses à l’air mon Pioupiou.

J’ai longtemps chercher quoi faire de tous ces vêtements, j’ai essayé des sites de troc mais sans succès, je me suis tournée un temps vers des sites de revente en ligne mais sans grand succès non plus, je suis allée à un magasin de troc dans la ville d’a côté mais rien que pour avoir un rendez-vous pour déposer les affaires il fallait attendre plus de 3 mois… puis à force de fouiner sur la toile j’ai fini par trouver un site qui correspond tout à fait à mes attentes, il s’agit de Patatam.

Ça fonctionne sur le même principe que les boutiques de troc qui rachètent les vêtements pour les revendre après. Il suffit de demander l’envoi d’un sac déjà affranchi envoyé directement chez toi que tu n’auras plus qu’à remplir avec les vêtements avant de le déposer dans un relais colis agrée. Il faut bien lire le règlement sur l’état des vêtements acceptés (pas de bouloches, pas de trous…) et la liste des marques acceptées. Plus la marque est « cotée » et plus le prix de rachat du vêtement sera élevé.

C’est pour moi un bon compromis pour vider mes placards contre un petit pécule (même s’il faut bien avoir à l’esprit que le prix de rachat ne sera jamais aussi élevé que le prix dépensé à la base mais ça c’est logique) et surtout tu as la possibilité de faire don à la croix rouge des vêtements qui selon eux ne respecteraient pas leur charte qualité. C’est à mon sens important que ces vêtements là ne soient pas mis de côté sans aucune utilité et servent à quelqu’un. La seule amélioration qui serait à mon sens bénéfique c’est de disposer du listing ou de la photo des vêtements qui ont été refoulés au contrôle qualité ainsi que la raison. Parce qu’en tant que maniaque, les vêtements que j’envoie sont triés et en très bon état et pourtant sur chaque envoi je me retrouve avec des vêtements refusés. Il y a certes une photo des vêtements acceptés mais quand tu as rempli un sac de plus de 20 vêtements, c’est difficile de se souvenir de tout ce que tu y a mis. Ça permettrait également de pouvoir faire plus attention encore pour le remplissage du sac d’après.

Pour le versement de l’argent, tu peux choisir soit de dépenser le montant du rachat sur leur site (bah oui c’est quand même un site de vêtements d’occasion en bon état et à bon prix => c’est là que tu es contente de retrouver l’utilité du contrôle qualité), soit de demander le versement du rachat sur ton compte (sachant que pour cette option le montant est moins élevé que celui qu’il est possible de dépenser sur leur site mais pas de grand chose environ 4€ d’écart).

Comme toutes les marques/articles ne sont pas acceptés sur ce site (pas de bodys, d’accessoires…) et que parfois certaines tailles ne sont pas acceptées et ce notamment en fonction du stock, je donne le reste des vêtements à ma grand mère qui travaille dans une association paroissiale et qui distribue ensuite les vêtements aux personnes qui en ont besoin. Avec ses deux méthodes, j’ai trouvé le moyen de vider mes placards rapidement, de récupérer un peu d’argent, de donner une deuxième vie aux vêtements de Pioupiou et surtout d’en donner une bonne partie à ceux qui en ont besoin.

Je précise que cet article n’est pas sponsorisé, j’ai juste tellement galéré à savoir quoi faire de cette montagne de vêtements qui ne rentrait plus dans les placards de mon appartement que trouver ce compromis a été une très bonne occasion pour moi, je suis devenue une adepte de ce système alors si ça peut servir à d’autres autant en parler !

Que fais-tu des vêtements de ton ou tes bambins ? As-tu trouvé une bonne combine ?